Gallerie Photo

Power Point

 

| administrationlivre d'or |  

 

Présentation

coucou c'est Colette,


BONJOUR à TOUS


Et voilà, nous sommes en Décembre 2016.

Douzième mois de l'année 2016. C'est le mois des fêtes pour les petits et les grands

N'oublions pas la misère,la souffrance,la faim dans le monde
C'est une réalité que l'on ne peut ignorer.
La grande solitude de nombreuses personnes âgées.....

Ce n'est rien une journée, une semaine non plus !!!!!
.Chaque jour est, selon chacun,bon ou moins bon; l'essentiel est de lui donner une valeur à notre manière pour ne rien regretter.

Les saisons se suivent dans un ordre parfait auquel nous
ne pouvons rien faire.La nature est maître à bord !!!




Petite Histoire vraie;

C'est l'histoire d'une petite fille née à Vesoul un 23 septembre 1928. Une maman très attentive à ses deux filles, la première née le 23 mars 1926. Le papa n'étant pas attentionné à sa famille, arriva ce qui devait arriver: un divorce; ce genre de situation n'était pas bien vue à cette époque et la personne chrétienne était excommuniée par l'église.

La famille est donc intervenue pour le bien de la maman et des petites filles.
Ils sont venus les chercher et les ont emmenés au château de famille où habitaient sa soeur et son mari avec leurs propres enfants la grand-mère, et une tante.
Les premières année sont passées, et quand ma soeur a eu 6 ans, la famille a tenu à ce que les petites filles aient une bonne éducation et les ont inscrites en pension à Vesoul chez les soeurs.

quelques souvenirs: le dortoir, les somnambules,les repas,
les lavages des pieds, le peigne fin, les sorties du dimanche, les uniformes, les fêtes religieuses etc...

Le dortoir comprenait des rangées de lits. 1 vous était attribué. La nuit, certaines filles étant somnambules, se levaient et se promenaient jusqu'au moment où elles cherchaient leur lit!!! se trompant constamment elles cherchaient à entrer dans le sien; Elle se cramponnait à ses couvertures avec une peur bleue;
Les repas se passaient au réfectoire, on ne devait pas parler.Une grande lisait un livre religieux que l'on devait écouter.Et parfois au dessert, le dimanche, c' était plus libre.
Pour la toilette, les filles avaient un lavabo attribué à l'arrivée. L'eau était froide, même l'hiver; on se lavait sous la chemise de nuit par pudeur....Quand au bain de pieds, il se faisait le vendredi dans des bassines en zinc ovales galvanisées. Le samedi, c'était le peigne fin pour éviter les poux.

A l'époque, en 1932 et plus,Cette pension religieuse était très réputée; Les uniformes d'été et d'hiver plaisaient beaucoup à la plus jeune des deux petites:Toilette légère en été, chapeau de paille, gants blancs pour les cérémonies.
L'hiver tenue chaude de couleur bleu marine et col blanc ou style marin dans le haut du dos.Le dimanche, à part les messes, il y avait promenade en rang par deux. C'était beau de voir toutes ces jeunes filles souriantes et pleine de vie.
Les fêtes religieuses étaient très respectées: Procession à Notre Dame de la Motte: Tout en montant en haut de ce promontoire, il y avait les stations du chemin de croix; et en haut, messe à la Sainte Vierge; nous , les petites, avions une corbeille de pétales de roses que nous jetions le long du parcours.
Demain, je parlerai de "l'éducation reçue " à l'école de cette pension. Si aujourd'hui,les études reçues à cette époque étaient identiques, tous les enfants seraient mieux éduqués et sauraient écrire et compter....

Les classe étaient différentes : bureaux en bois avec banc incorporé:l'encrier en porcelaine blanche et encre violette
Pas de crayons à bille (cela n'existait pas) Plume sergent major qui permettait les "pleins et les déliés";Les cahiers avaient deux lignes, pas de carrés, et on écrivait bien!!!
Le soir, il y avait étude et l'on avait des devoirs à étudier. Si besoin, la professeur nous aidait et à la sortie de l'étude on pouvait sortir dans la cour pour jouer.

Les vacances; Noël, Pâques, les grandes vacances;et c'est tout.Mais au combien attendues!!!!

Noël c'était magique;le temps était surtout à la neige car dans l'est,le jura, les Vosges, la Haute Saône, le Doubs il fait très froid.A l'époque, nous n'avions pas de pantalon nous les filles, c'étaient des chaussettes chaudes et la jupe... Nous n'avions pas froid;les hommes de la famille nous emmenaient faire de la luge sur les pentes du parc du château et du traineau sur l'étang gelé.Nous avons essayé les patins mais je n'était pas douée.
Que de bons souvenirs.

Cela ne nous empêchait pas de travailler: les fameux devoirs de vacances, les cahiers , un plaisir tout en couleur, dessin, écriture variées, le rêve.Nous aidions aussi à la cuisine...

Noël: la messe de minuit en premier; à la lumière des lampions, pleine nuit,aller à pieds à l'église. Les chants de Noël si joyeux entonnés par tous; La Quête en gants blancs d'un banc à l'autre...
la crèche si réaliste; et surtout le retour où nous attendait le sapin illuminé, enguirlandé et les cadeaux du Père Noël:Pour les filles: une poupée bleue pour l'ainée et rose pour la petite.Une orange et des papillotes ....C'était le rêve réalisé!!
Une fois, nous avons eu la visite des rois mages; j'ai même eu très peur...J'ai su, après, que ce sont mes oncle, cousins, qui s'étaient déguisés et maquillés; C'était très réaliste.

Passons à Pâques, 15 jours de vacances;une seule fois je n'ai pu rentrer ayant la rougeole. Je suis restée à la pension!!! dur dur !! Cela ne s'est produit qu'une fois.

Rien de particulier sauf que nous faisions beaucoup d'agrès au fond du parc où était installé un porche avec balançoire, anneaux, trapèze.
Les grandes vacances n'étaient jamais assez longues...
La baignade dans l'étang, la cueillette du cresson qui poussait dans le ruisseau de la source qui alimentait l'étang,les jeux dans le foin au moment des fenaisons etc...
Nous allions aussi aider les parentes qui ramassaient les légumes les fruits; Environ 80 poules,poulets, poussins et lapins à s'occuper tous les jours,lever les oeufs chaque soir.

Oncle Fernand ayant séjourné au SIAM en tant qu'ingénieur avait rapporté des canons pour chacun de nous et voulait qu'on tire chacun le sien au 14 juillet; Je n'ai jamais pu car j'avais très peur:j'allais me cacher avec Boy"le chien" dans les cabinets.

Pour les enfants que nous étions,nous avions une vie saine et nous en tirions beaucoup d'enseignements.Car je suppose que vous avez réalisé que ces deux petites filles dont je vous parle sont ma soeur Thérèse et moi-même Colette.

Et la suite est plus difficile à gérer;La guerre de 1939- 1940.Le château de famille se trouvait dans le Doubs près de Besançon.Je venais de faire ma première communion lorsque l'on apprit que les allemands arrivaient d'Allemagne vers l'Alsace et de ce fait vers la région La famille après délibération décida de nous mette à l'abri: les grands étant militaires et infirmiers étaient déjà partis tenir leur rôle et nous les plus jeunes sommes allés en exode dans la région de Castres, Mazamet où nous sommes restées plusieurs années.
Nous sommes allées au collège pendant cette période et avons continué nos études au mieux!
Quand mes oncle et tante sont revenus à Versailles, j'ai de nouveau été en pension vers la cathédrale Saint Louis.Et là, j'ai vécu le bombardement de la gare de triage de Saint Cyr (une horreur)

Cela s"est passé la nuit:dès l'alerte par la sirène, chaque élève devait prendre sa couverture et descendre dans les abris en courant dans les escaliers.... En bas serrées dans les caves "cette horreur avec un bruit infernal dehors", nous priions pour que cala cesse. Quand vint le calme, en sortant, vision de cauchemar......
Le lendemain, dans les rues que des ruines fumantes encore, une désolation!!!
miracle: une bombe était encastrée dans le mur de l'abri où nous étions et n'avait pas explosé. Merci mon Dieu.La vie ne tient qu'à un fil.

J'ai continué mes études; Je dois vous dire (entre parenthèse) qu'étant jeune, j'aurais voulu être chanteuse lyrique ou peintre:
Cela a toujours été mon rêve: inscrite aux beaux arts à Versailles, J'ai obtenu le premier prix en aquarelle.Après quelques leçons de chant avec une ancienne chanteuse de l'Opéra de Paris, j'aurais dû continuer ayant une voix d'or (d'après elle)
Mais la famille s'y est opposée et, pour finir, comme j'aimais bien dessiner, ils m'ont inscrite à l'IGN (institut géographique national). J'ai donc eu une formation rémunérée qui m'a donné mon indépendance...et leur tranquillité.
____________________________________________________________

J'attire votre attention :

Je m'absente du 4 déc. au 10 déc.(cure de repos) à bientôt; Portez-vous bien et revenez me voir après. merci
____________________________________________________________


IMPORTANT :
----------
Vous pouvez me donner votre avis sur ce que vous aimez, ou souhaitez trouver sur mon site; (sur le livre d'or)j'en tiendrai compte et cela me plairait...

Ne mettez aucun signe , ni accents, sinon votre message n'est pas pris.A plusieurs reprises, c'est arrivé.

je vous souhaite beaucoup de plaisir à regarder mon site, et je vous en remercie.
Il est tout simple et sans prétention; mais fait avec amour et respect de notre belle nature et paysages de France:photos personnelles au long de mes promenades...et
aussi des petites créations avec mes images, mes dégradés, ou autres personnages mis à notre disposition par d'autres blogs.






VIRTUALS FRIENDS

Hello and good day.
thank you for your visit,I hope my little creations brings you lots of joy

Hallo und guten Tag
ich danke Ihnen für Ihren Besuch, ich hoffe meine kleine kcreationen bringt Ihen viel Freude


If you are in a foreign country, leave me a message,so I know where my visitors.I will answer if possible.thank you



TRES IMPORTANT:

ATTENTION: que ce soit dans la gallerie de photos ou dans power point,il peut y avoir de 1 à 6 images ou de 1 à six diaporamas; cela dépend du poids de chaque élément et je ne peux dépasser un certain poids.Tous les diapos défilent automatiquement.

Je vous rappelle que pour regarder les images dans la gallerie, il suffit de cliquer sur la 1ère et elles défilent en diapo toutes seules. pour arrêter un clic dans le vide.

Pour regarder les diaporamas, clic gauche sur l'image du diapo choisi. OK . Laisser faire....



Pour écrire un message, ne mettre aucun signe de ponctuation sinon cela ne fonctionne pas. Taper le n° indiqué dans sa petite case et ENREGISTRER










Ce site est ouvert depuis le 6 juin 2012.

j'ai plein de joie à partager et je vous offre les images de la vie;
Regardez tout avec amour et admiration, la nature est si généreuse.
tant de belles choses nous sont données!!!!

Nb de visiteurs:191053
Nb de visiteurs aujourd'hui:6
Nb de connectés:1


 
   

   © 2012